trakt slb 23112013 mini

Depuis plusieurs semaines le mouvement des Bonnets rouges qui agite la Bretagne, cristallise les tensions, et divise les organisation politiques et syndicales.

SLB est engagé, aux côtés des travailleurs et travailleuses, dans la lutte contre les responsables de la situation économique et sociale catastrophique que connaît aujourd'hui la Bretagne, à savoir le patronat et l'État français. C'est pour cette raison que nous avons manifesté à Quimper le 2 novembre dernier, non pas aux cotés des patrons, mais aux cotés des salariés en lutte de GAD, Doux, Tilly-Sabco, Marine-Harvest, et de biens d'autres encore...

Car SLB veut, aux côtés des travailleurs, faire des « bonnets rouges », un mouvement qui défende réellement les intérêts des travailleurs et travailleuses de Bretagne.

GANEOMP 'VEZ PRODUET, GANEOMP 'VEZ DIVIZET !

 

La situation économique et sociale de la Bretagne est de plus en plus catastrophique. Nous refusons de voir les patrons et les gros exploitants agricoles jouer les victimes, en utilisant le faux argument de l'écotaxe pour justifier les licenciements massifs qui sont en cours à Gad, Doux, Tilly-Sabco, Marine-Harvest, Alcatel Lucent, PSA et la liste est encore longue... Nous refusons également que, profitant du rapport de force face au gouvernement, rapport de force obtenu par l'engagement de nombreux travailleurs, ces mêmes exploiteurs obtiennent du gouvernement, dit socialiste, des cadeaux supplémentaires par l'intermédiaire du pacte en cours de réalisation, cadeaux qui viendraient juste s'ajouter à une longue série (ANI, retraites, exonérations de charges, etc...)

MEDEF, FNSEA, Produit en Bretagne et autres, ont beau jeu de porter le bonnet rouge, de jouer les frondeurs et les amis des travailleurs alors que leur puissance et leur richesse sont basées sur l'exploitation de la force de travail des femmes et des hommes qu'ils pressent comme des citrons chaque jour et qu'ils jettent ensuite quand ils n'en ont plus l'utilité. Nos braves seigneurs, après avoir attaqué portiques écotaxe et préfectures, auront vite fait de retourner au complet veston, une fois leurs revendications satisfaites et recommenceront à se scandaliser pour le moindre travailleur qui jettera un caillou sur les forces de l'ordre. C'est par opportunisme qu'ils brandissent le Gwenn-ha-Du, et se retrouvent tout à coup à demander des évolutions institutionnelles pour pouvoir décider en Bretagne. Car ils ne se battent pas pour la liberté des Bretons, mais pour qu'ils soient libres les exploiter. À l'image d'Alain Glon, ex-PDG d'une multinationale d'agro-alimentaire aux bénéfices se chiffrant en centaines de millions, qui en appelle à plus d'autonomie en Bretagne pour … y détruire le SMIC. Comme s'il ignorait que le salaire annuel des travailleurs de Bretagne est déjà inférieur de 2000 euros à la moyenne de l'Etat français...

Notre combat, pour l'autodétermination du peuple breton, est diamétralement opposé aux exigences de ces exploiteurs ! Car, nous, nous battons pour que les travailleurs et les travailleuses de Bretagne décident par eux-mêmes de leur présent et de leur avenir !

Nous avons aussi entendu les propos immondes et humiliants de Mélenchon parlant de nigauds et d'esclaves. Qu'il sache que les travailleurs de Bretagne n'ont aucun conseil paternaliste à recevoir d'un homme qui est de loin, plus habitué aux moquettes de la république qu'au béton des chantiers et au carrelage des usines agro-alimentaires et pour qui, de fait, la mesure la plus révolutionnaire serait de créer une sixième république qui ne remettrait en rien en cause le système actuel. 

Face à tout cela, nous appelons à la formation d'un front de classe par la création de comités de lutte, émanant de la base, partout en Bretagne, et agissant selon les intérêts et le point de vue des travailleurs et des travailleuses de notre peuple. A nous de frapper le patronat et l'État là où cela fera le plus mal, au portefeuille, par une grève générale dans toute la Bretagne, Loire-Atlantique incluse.

A nous de rendre ces bonnets réellement rouges …

 

 Tract Carhaix Bonnets Rouges 30 11 13 galleg

 

 


SLB logo3

logo slogan