SLB - Syndicat des Travailleurs et Travailleuses de Bretagne - appelle à la grève générale et à participer à toutes les assemblées générales dans les centres de travail, les manifestations et actions de blocage à partir du 17 mai, jusqu'au retrait de la loi El Khomri.

Le choix du gouvernement de recourir au 49.3 ou les déclarations de plusieurs sénateurs, confiant vouloir revenir à la première version de la proposition de loi, prouvent à celles et ceux qui pouvaient encore en douter, que la mobilisation des travailleurs et travailleuses est la seule réponse possible à cette nouvelle attaque contre notre classe, à ce saccage du code du travail préparé par la loi El Khomri.

La répression policière s'est encore accentuée ces derniers jours, témoignant de la volonté du gouvernement d'imposer à tout prix sa loi antisociale. Pourtant la mobilisation de toute la classe laborieuse ne faiblit pas, comme le montrent les nombreuses grèves, manifestations et occupations engagées et annoncées. Les agressions répétées des forces répressives ne font que renforcer notre détermination.

Pour SLB, il importe d'être aussi nombreux que possible le 17 Mai pour poursuivre et intensifier le mouvement en cours. Mais si les manifestations de masse sont nécessaires, seul un blocage économique généralisé pourra mener à la victoire. SLB appelle donc à poursuivre le mouvement après le 17 et à bloquer tous les secteurs économiques.

Continuons la lutte! Grève générale contre la loi du capital !
Stourmonp betek an trec'h !


SLB logo3

logo slogan